Madame Boutron, copropriétaire dans l’immeuble, subit depuis de nombreuses années des difficultés constantes avec le syndic de l’immeuble Nexity Lamy et la situation ne s’arrange pas…

 – Difficultés récurrentes à obtenir communication des relevés de charges de copropriété,

– Difficultés à obtenir des explications et des justifications sur les sommes appelées en paiement,

– Omission d’imputation créditrice de règlement de charges,

– Réclamations en paiement de sommes indues,

– Procédure de recouvrement de charges de copropriété infondée,

– Demande de saisie de ses biens immobiliers dans en vue de la vente par adjudication au prix ridiculement bas de 35 000€ pour 1 appartement T3, un emplacement de parking et 3 caves dans un immeuble bourgeois du 16ème arrondissement de Paris,

– Discrédit jetée sur sa personne à l’intérieur de la copropriété

Et en mai 2022, l’absence de convocation de Madame Boutron à l’Assemblée Générale de Copropriété pour le 16 juin 2022. On ne peut qu’en déduire que la qualité de copropriétaire de Madame Boutron dans l’immeuble ne lui est même plus reconnue ;

 – elle est privée de son droit légal à recevoir les informations rattachées aux        convocations d’Assemblée Générale de Copropriété,

 – elle est écartée des prises de décisions de cette assemblée de copropriété.

C’est bien l’illustration de mauvais traitements avérés, exercés à l’encontre d’un copropriétaire de l’immeuble, copropriétaire qui rappelons-le, a une affaire pendante devant les tribunaux pour demande de nullité du mandat de syndic Nexity et demande d’annulation de l’Assemblée Générale de copropriété du 29 mars 2018.

Moralité : Il ne fait pas bon dans cette copropriété de vouloir et d’agir pour la reconnaissance de ses bons droits et réclamer un juste traitement.

Partager cet article

0 commentaire

  1. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 + 8 =

Vous aimerez aussi :